Succès et épreuves : ma vie d’entrepreneur

Ludovic Bréant

J’ai commencé à entreprendre très jeune, sans aucune fortune personnelle. Dans la première partie de ma vie professionnelle, j’ai cherché à gagner de l’argent. Et cela a parfaitement fonctionné : j’ai créé ou repris une centaine d’entreprises pendant 25 ans !

En 1998, j’ai commencé à investir dans l’immobilier. Ma femme Valérie et moi avons créé une société foncière qui a acheté jusqu’à une dizaine d’immeubles par an, d’abord à La Rochelle puis à Bordeaux, à Poitiers, en Ile de France et enfin dans toutes les régions de France.

En 2008, la foncière détenait plus de 500 appartements et maisons, une cinquantaine de locaux commerciaux, une vingtaine de murs de restaurants et des murs d’hôtel.

En 2001, l’introduction en bourse de l’une de mes sociétés, spécialisée en gestion de patrimoine, et sa cession à une banque ont matérialisé ma réussite. Mes proches m’ont alors conseillé de profiter tranquillement de la vie de famille jusqu’à la fin de mes jours…

Pourtant, après avoir gouté, sans succès, au capital-risque en investissant dans une dizaine d’entreprises, j’ai décidé – au grand regret de Valérie… – de créer un groupe présent dans l’hôtellerie, l’immobilier et la construction bois.

En cinq ans, le groupe comptait 500 salariés ; le chiffre d’affaires de mes entreprises est passé de 0 à 80 millions d’euros ; les fonds propres ont atteint 30 millions d’euros. Pourtant, le groupe a connu de grandes difficultés et a fini par sombrer.

Je pourrais justifier mon dépôt de bilan par la crise mais, en travaillant en profondeur sur moi, j’ai découvert que la raison de cet échec se trouvait uniquement en moi-même : je n’étais pas à ma place !

A la découverte de moi-même et du zen

Depuis le dépôt de bilan, j’ai lu des centaines de livres de développement personnel, de psychologie, de spiritualité. J’ai travaillé sur moi chaque jour pour comprendre qui je suis vraiment, quel est le sens de ma vie, ce que je suis venu faire sur terre.

J’ai suivi plusieurs stages de développement personnel. J’ai rencontré des thérapeutes, des enseignants spirituels, des maitres, des sages, des philosophes, des chamans qui m’ont permis de mieux me connaître et de mieux comprendre le monde dans lequel nous vivons. Etonnamment, ils m’ont essentiellement permis de découvrir que les réponses à nos questions sont toutes présentes en chacun de nous.

Une invitation à l’action

Je n’affirme absolument pas détenir la vérité, je souhaite simplement vous exposer les principes qui ont fonctionné pour moi.

Entrepreneur, je suis attiré par l’action. Les articles de ce blog ne seront donc pas basés sur des théories abstraites, mais sur des expériences personnelles.

Je m’efforcerai de vous proposer le plus souvent possible des réflexions, des idées, des exercices concrets que vous pourrez appliquer dans votre vie quotidienne afin d’accéder à la liberté financière.

La voie vers la liberté financière

L’argent n’a jamais été une contrainte pour moi : il a toujours été présent quand j’en ai eu besoin. J’en ai compris la raison en travaillant sur moi, et c’est ce que je vais partager avec vous dans ce blog.

Selon moi, la liberté financière est d’obtenir ce qu’il faut au moment où il le faut !

Recevoir l’abondance nécessite de s’ouvrir à la vie et de lâcher prise. Une attitude d’acceptation et de confiance dans la vie attire en effet à nous l’énergie d’abondance.

Souvent, nous sommes bloqués par nos croyances limitantes – « je ne mérite pas… », « ce n’est pas pour moi… » – et par notre état d’esprit :

  • un état d’esprit de pauvreté, qui nous donne une vision limitée de l’existence. Le manque accroît le manque…
  • un état d’esprit de méfiance, de doute envers les possibilités que nous offre l’existence.
  • le fait d’être centré sur nos propres besoins sans nous ouvrir aux autres, c’est-à-dire d’être dans le « prendre » plutôt que dans le « donner ».

Au travers de ce blog, je vous propose de lever ces blocages pour attirer l’abondance dans votre vie.