Les 3 règles d’or de la liberté financière [Partie 1]

 

intention

La liberté financière ne se mesure pas au volant sur lequel glissent nos mains. Elle repose d’abord sur une attitude mentale.

Le soleil espagnol était culminant. Nous avions d’ailleurs opté pour l’ombre. Attablés à une terrasse de restaurant, nous discutions avec un partenaire d’affaires lorsque plusieurs clients du restaurant commencèrent à jeter leur regard vers la route. Par mimétisme, je fis de même. J’ai alors vu passer un homme au volant d’un bolide, de couleur rouge, bolide qui constitue la jauge de mesure de la réussite, pour certains. Je me suis alors souvenu de la remarque devenue célèbre du grand publicitaire : « Si à 50 ans on n’a pas une Rolex, c’est qu’on a raté sa vie ». Je me mis à sourire car l’idée que je me fais de l’indépendance financière est à des années lumières de cette pensée.

Aimeriez-vous que je vous livre ici les 3 réels fondements de la liberté financière ?

Les fondements tels que je les ai appréciés. Tel que je les ai vécus de par mon expérience. Tel que je les envisage. Tel que je les expérimente. Et tel que je les vis aujourd’hui.

La liberté financière, comme tout projet qui vous tient à cœur et qui naît d’abord dans votre esprit :

  • doit être nourri d’une intention sincère,
  • repose sur l’enthousiasme débordant dont vous devez être animé,
  • et ne peut s’envisager sans une profonde persévérance.

En premier lieu, demandez-vous d’abord pourquoi vous souhaitez être indépendant financièrement. Votre désir doit être sincère, authentique. Il ne doit pas seulement constituer un caprice de l’égo. Libérez-vous des schémas préétablis de réussite, car chaque parcours est différent.

1 – L’INTENTION SINCERE COMME FONDEMENT DE VOS AFFAIRES

Nous ne pouvons guère en vouloir à ces personnes, à ces entrepreneurs qui souhaitent, par-dessus âme et valeurs, la fortune. Mais, gardez à l’esprit que la vraie fortune ne se mesure pas. A quel moment est-on réellement indépendant financièrement ? Est-ce que posséder trois appartements fait de nous des gens indépendants financièrement ?

Avant même de songer à la liberté financière, il est de notre devoir de mettre le doigt sur cette cause qui nous est chère, sur ce qui sommeille en nous et qui ne demande qu’à éclore, sur ce qui dépasse notre propre personne, ou nos envies matérielles. En somme, vous goûterez à l’élixir de l’indépendance quand vous la désirerez ardemment pour les bonnes raisons !

Agissez en affaire, comme dans votre vie privée, armés d’intentions louables. Demandez-vous : quel est le plus grand « pourquoi » de votre commerce. Vous verrez que, par le principe de l’attraction, une multitude d’opportunités vous correspondant se déverseront sur vous telle la pluie sur les champs.

Armez-vous du puissant désir de création. Ayez le sens du service rendu. Dans ma dernière vidéo YouTube, je vous ai raconté comment la bouteille de vin que nous avions reçu à notre arrivée à l’hôtel nous a laissé un excellent souvenir de l’établissement. Un geste. Un sourire. Une attention.

Ne soyez pas avares. Donnez avant de recevoir. Donnez inconditionnellement. Ma grand-mère disait : « la main qui donne est bien plus heureuse que celle qui reçoit ».

Il est grandement légitime de vouloir posséder une berline allemande, ou de faire ce grand voyage à l’autre bout du monde. Mais ne circonscrivez pas, ne limitez pas vos rêves à cela. Car quand sonneront l’heure des doutes, ou des vaches maigres, armés d’une cause qui vous fait vibrer, vous serez moins enclins à jeter l’éponge ! Ne pensez pas à l’argent mais à son but. Il y a de l’abondance pour tout le monde.

Ainsi, la bonne intention est capitale dans le développement de vos affaires. Cette-dernière couplée à l’enthousiasme de chaque instant, fera de vous un entrepreneur à la philosophie gagnante.

« Nous agissons comme si le confort et le luxe étaient les plus grands besoins de la vie, quand tout ce dont nous avons vraiment besoin pour être heureux est un objectif envers lequel nous sommes enthousiasmés ». Charles Kingsley

 

2 – LE FEU DE L’ENTHOUSIASME

Mes plus belles réussites ont toutes débutées, ont toutes été façonnées avec un feu ardent en moi : le feu de l’enthousiasme. Il agit sur notre mental, et notre état physique.

Quand j’ai fait la cour à Valérie, il y a des années de cela, je l’ai fait avec enthousiasme et bonheur. Quand j’ai construit ma première affaire : il en a été de même. Quand est venue l’heure de perdre ces nombreux millions, après la période de remise en question, j’ai décidé, avec enthousiasme, d’aller vers une vie qui me ressemblait davantage. Aujourd’hui encore, à chaque nouvelle personne que je rencontre, à chaque opportunité qui se dessine, à chaque chemin qui s’ouvre à moi, je fais en sorte de garder ce précieux sentiment en moi : l’enthousiasme.

En écrivant ces lignes, je suis animée du plus beau des sentiments : faire que mes semblables évitent de se jeter dans l’arène de l’indépendance financière dans le seul dessein d’amasser des bouts de papier, des numéros sur un compte. Je veux que vous puissiez propulser vos affaires à un niveau supérieur et durable. Je veux que vous puissiez vous poser les bonnes questions, fixer le bon cap à vos projets. Car, baser ses projets sur l’unique maximisation des gains, c’est construire un édifice avec de vaines, et de frêles fondations.

Vibrez d’enthousiasme en réalisant votre travail et vous n’aurez pas l’impression de travailler. Allez à la rencontre de vos clients en étant enthousiastes, et vous constaterez par vous-mêmes l’effet produit dans vos affaires. Colorez vos mots, vos appels téléphoniques aux couleurs de l’enthousiasme. Soyez enthousiastes envers vos proches, et vous vous tiendrez éloignés des reproches.

Rappelez-vous qu’il n’y a pas d’élévateur vers le succès. Le succès est un escalier : il se monte marche à marche, pas à pas.

« N’essayez pas de devenir une personne à succès, mais plutôt une personne qui possède des valeurs ». Albert Einstein

Enfin, je ne peux que vous exhorter à la persévérance.

A SUIVRE dans la partie II…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *