5 étapes pour atteindre la liberté financière

5 étapes

La liberté financière en partant de rien : 5 étapes pour réussir

J’ai souvent entendu dire : « Pour devenir riche, il faut déjà avoir de l’argent » ou encore « Pour créer son affaire, il faut des moyens au départ ». Ce n’est qu’une croyance limitante : l’abondance est liée avant tout à notre état d’esprit ! Voici 5 étapes pour réussir à partir de rien.

1- L’ouverture d’esprit et la capacité d’adaptation

Lorsqu’on avance avec l’esprit ouvert, on ne se laisse pas gagner par la frustration. Au contraire, on sait s’adapter à ce qui se présente.

Alors, on cherche une solution à chaque obstacle. J’ai d’ailleurs pris l’habitude de dire à mes collaborateurs : « À tout problème correspond une solution ». Et s’il existait un championnat de difficultés, je serais certainement le numéro un ! Au départ, je me faisais une montagne de nombreux problèmes ; aujourd’hui, plus grand-chose ne peut m’atteindre !

2-L’audace

L’environnement économique n’est pas propice à l’entrepreneuriat, et certains sont inquiets : ils ont peur de l’avenir, de perdre leur emploi ou leur épargne. Selon moi, c’est au contraire le moment où nous devons oser, rêver, nous dépasser, sortir de notre zone de confort pour participer à la création d’un monde meilleur, plus équitable et plus humain.

Mais nous sommes limités par nos croyances. Nous pensons que les systèmes en place détiennent la vérité : la religion, le système politique (la démocratie), le système économique (le capitalisme)… Quand nous étions enfants, nos parents, pensant bien faire, nous ont inculqué les principes qu’ils ont eux-mêmes reçus de leurs parents : j’ai été conditionné à faire des études, à respecter l’ordre établi, à penser comme une certaine catégorie sociale, à ne pas prendre trop de risques ; d’autres ont été conditionnés par exemple à la recherche de la sécurité de l’emploi à tout prix… Nous sommes donc limités par l’histoire à laquelle nous avons choisi de croire, mais ces croyances, ces systèmes d’organisation et de pensée sont en réalité le fruit d’une imagination, d’une  histoire, d’une conscience collectives[1]. En comprenant l’origine de nos limites, nous faisons un pas vers l’émergence de notre plein potentiel. Alors dépassons nos conditionnements !

Car nos échecs sont liés à nos non-décisions et à notre prudence, tandis que nos succès sont le résultat d’un choix audacieux d’aller de l’avant, de prendre des risques. Et même si, au final, le succès n’est pas au rendez-vous, l’apprentissage aura été tel que nous ne serons plus la même personne.

Osons aller au-delà des limites qu’on nous impose ! Osons nous lancer, dépassons les critiques et les doutes de notre entourage. En nous différenciant des autres, nous pouvons déranger. Mais en ayant l’audace d’avancer malgré un environnement hostile, nous finirons par obtenir l’adhésion des autres…

3- La persévérance

De nombreuses difficultés vont parsemer notre chemin. Nous allons faire de multiples erreurs, nous vivrons de multiples échecs. Mais ces erreurs et ces échecs nous renforcent, nous permettent d’apprendre et de nous améliorer progressivement.

Les plus grands entrepreneurs ont connu des insuccès avant de réussir. Bill Gates a abandonné ses études à Harvard et sa première entreprise a fait faillite ; Henry Ford n’a pas connu un succès immédiat puisque sa première entreprise l’a ruiné, cinq ans avant la fondation de Ford Motors Company ; à ses débuts, Akio Morita ne produisait que des autocuiseurs et cela n’a pas fonctionné, mais il a fini par créer l’une des plus grandes entreprises japonaises : Sony.

Ce que vous décidez d’entreprendre ne fonctionnera peut-être pas immédiatement. Peu importe : vous trouverez d’autres voies possibles qui vous mèneront finalement sur le bon chemin.

4- Un but clair et ambitieux

Rappelons-nous que notre but doit être déterminé dans le respect de nos valeurs profondes et conformément à notre vocation[2]. Pour ma part, j’ai commencé à entreprendre à la sortie de mes études, sans argent et sans expérience professionnelle, mais avec une détermination infaillible. J’ai atteint la liberté financière dix ans plus tard. Avec un travail sur soi, les résultats peuvent même être beaucoup plus rapides.

Lorsque nous avons défini clairement notre objectif et que nous sommes déterminés à l’atteindre, rien ne peut nous arrêter.

5- Avancer un pas après l’autre

Ce qui rend la vie passionnante n’est pas d’atteindre ses objectifs mais d’avancer sur notre chemin, d’avancer un pas après l’autre et d’évoluer en permanence. L’important n’est pas de regarder la distance qui nous reste à parcourir pour atteindre notre objectif. En focalisant sur une étape après l’autre, en n’oubliant pas de célébrer les progrès réalisés, le chemin devient alors beaucoup plus léger et amusant.

Il est tout à fait possible d’atteindre la liberté financière en ne démarrant de rien. Alors, sans attendre, posez votre intention, commencez, et avancez progressivement !

 

Vous avez entrepris avec succès ? Partagez votre expérience avec nous !

[1] Cette thèse est largement développée par Yuval Noah Harari dans son livre Sapiens, une brève histoire de l’humanité (Editions Albin Michel, septembre 2015).

[2] Voir 4 étapes pour vivre sa vocation, sur mon blog Réveiller son potentiel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *